Eclairage Voitures avec Rubans à Leds (suite)

MAJ 15/09/2018 (voitures I10 de la SNCB de LSM)

Page 12

Page précédente Page suivante

Page 12

Cliquez sur les photos pour les agrandir!

AM - Rame diesel VT18.16 de la DR de KATO (avril 2017)

Attention! Pour démonter les voitures il faut pousser de quelques mm le châssis dans le sens de la flèche située sous celui-ci puis soulever la caisse.

Pour la captation du courant de l'éclairage on peut utiliser le pré-cablage des voitures avec ligne de train via le système d'attelage. L'éclairage est prévu via les câbles vert et noir qui se raccordent sur les lamelles de cuivre situées sous l'aménagement intérieur. Pour les trois voitures à compartiments j'ai soudé deux fils sur ces lamelles - voir photo N°1 après avoir démonté l'aménagement intérieur. Ces fils traversent l'aménagement intérieur au droit des toilettes (un trou à percer).
Pour les voitures pilotes même principe mais je n'ai enlevé que la vis côté soufflet qui maintiens l'aménagement intérieur. J'ai écarté ce dernier du châssis avec une pile plate - voir photo N°7. Les fils remontent ensuite dans l'aménagement au droit des gaines en bout de voiture.
Pour la voiture restaurant (motrice), au lieu d'une lamelle en cuivre il y a une plaque métallique épaisse. Du coup j'ai préféré souder deux fils sur les lamelles en cuivre situées dessous et qui servent à la prise de courant via les bogies. Si on est près à démonter le circuit imprimé situé dans la cuisine il est possible de souder ces fils sur la partie imprimée où sont soudés les fils vert et noir.

L'aménagement intérieur est monobloc et gris clair. En recherchant des photos sur Internet de la rame réelle j'ai constaté que les sols étaient gris beige. Je les ai peint en gris HB 64. Un peu foncé et trop gris mais cela fait ressortir les reste. Les cloisons principales étaient ocre. Je les ai peintes en ocre HB63. Les cloisons de la cuisine étaient vert clair. Je les ai peintes en vert clair - mélange de vert et de blanc. Les sièges des compartiments semblent avoir été beiges jaune. Du coup j'ai laissé le plastique d'origine. Trop gris mais cela se détache mieux des cloisons. Les siègent du restaurant apparaissent en rouge bordé de noir sur certaines photos. Sur d'autres ils sont violet foncé. Je les ai peints en rouge HB 153. Les sièges des voitures pilotes apparaissent avec un dossier arrière gris clair ou blanc. J'ai gardé le plastique d'origine. La partie où l'on s'assoit avait une bande jaune ocre ou rouge bordeaux bordée de noir. J'ai utilisé un ocre HB93 puis j'ai appliqué des liserais noirs avec un petit pinceau. C'est l'opération la plus délicate! J'ai retouché à l'ocre quand les liserais noirs n'étaient pas droits ou trop larges. Pour terminer j'ai peint les appuis têtes en blanc sur toute la largeur des sièges. Voir le résultat photo N°9. Cela a une certaine allure si on ne regarde pas de trop près.

Pour l'alimentation de chaque voiture vu le peu de place disponible j'ai utilisé un module d’alimentation électronique ref 80111952 de chez CDF. Pas besoin de mettre un condensateur plus gros, l'alimentation de la rame est stable. Pour les rubans à leds j'ai utilisé 4 tronçons partout sauf pour les voitures pilotes où trois suffisent. Chaque ruban est collé sur une bande de plasticard de même largeur et de 1mm d'épaisseur. Les barrettes d'éclairage sont ensuite fixées aux extrémités des caisses par 2 morceaux d'adhésif double-face épais. Pour les voitures pilotes une extrémité de la barrette est coincé entre toit et la caisse. L'autre est fixée comme ailleurs avec de l'adhésif double-face épais.


Attention les fils verts et noirs ne sont pas soudés sur les bandes de cuivre! Ils sont simplement appuyés dessus au moyen d'une pince en plastique moulée avec le support de la bande de cuivre. Résultat j'ai eu une rupture de la ligne d'alimentation de l'éclairage! Et ce n'était pas du aux connecteurs des soufflets. J'ai soudé les fils qui avaient un mauvais contact.

Un autre point faible: les soufflets pivotent sur deux picots en plastique moulés avec le châssis.
En dételant une voiture de la motrice j'en ai cassé un sur la motrice. Je l'ai refait avec un morceau de clou de même diamètre.

J'ai ajouté des rideaux découpés dans du papier Canson coloré de couleur grège. Ils sont collés à la colle blanche vinylique à bois.

Les voitures Kato sont livrées sans cloison entre compartiments et couloir latéral.
J'en ai donc réalisé une avec du papier épais peint ensuite comme les cloisons.

Intérieur voitures à compartiments. Repeint avec cloison posée.

Réglette d'éclairage posée.

Intérieur voiture restaurant terminé. Cloison ajoutée au droit des deux compartilments.

Soudure des fils pour voitures pilotes.

Voiture pilote avec réglette d'éclairage montée.

Traitement des sièges de la voiture pilote.

Voiture pilote (motrice) terminée.

Voiture à compartiments terminées

Voiture restaurant terminée.

AN - Voiture OCEM de LSM (juin 2018)

Sur ces voitures il n'y a pas beaucoup de place pour installer un module d'alimentation. Le démontage du toit est relativement facile en soulevant celui-ci au-dessus des portes d'accès. Le démontage de la caisse lui n'est pas très facile. C'est pourquoi j'ai décidé d'utiliser pour l'éclairage de ces voitures les barrettes vendues par electron-discount avec alimentation intégrée. Leur prix est très attractif. En les achetant par 50 il y a moyen d'obtenir encore une réduction. Ces barrettes offrent l'avantage de fonctionner sous 5V et non sous 12V comme les rubans à Leds classiques. De sorte que sous JAO les voitures restent éclairées à l'arrêt quasiment sans baisse de luminosité et avec une "vitesse" d'arrêt pas trop élevée ! Avec les rubans à Leds classiques c'est beaucoup moins évident et cela requiert une vitesse d'arrêt assez élevée.

Ces réglettes d'éclairage sont sécables tous les 2cm soit par diode. Pour les voitures OCEM j'ai retiré une diode. Elles comportent une alimentation intégrée à une extrémité sans que cela nuise à leur épaisseur. Il faut juste ajouter un condensateur de 1000 µF à cette extrémité là. Ce dernier je l'ai logé dans les toilettes en perçant un trou du même diamètre par dessus la caisse avec un forêt de 2.5 mm avec lequel j'ai percé 7 trous en cercle. Ensuite j'ai fini avec une fraise cylindrique abrasive pour obtenir un trou du diamètre du condensateur. Il faut également réduire avec la taille du WC et du lavabo en hauteur pour que le condensateur rentre dans les toilettes.

Les nouvelles voitures OCEM ont des boggies améliorés qui prennent le courant sur les quatre roues via des boîtes d'essieux métalliques. Le courant est transmis par quatre lamelles en laiton (deux à chaque extrémité). Il suffit donc de raccorder ces lamelles deux à deux et côté alimentation de la réglette d'ajouter deux fils courts de 4 à 5 cm qui se raccordent dessus. Les deux fils à souder sur les lamelles côté raccordement à la réglette sont soudés préalablement entre eux et l'extrémité du fils le plus court est soudé sur la réglette sous le pont de diodes de celle-ci. Le condensateur est raccordé avec deux autres fils en respectant la polarité + ou -. Les deux fils doubles sont ensuite soudés sur les lamelles côté gauche puis les longs fils sont soudés côté droit. La réglette autocollante est ensuite collée sous le toit.

Pour les premières voitures OCEM sorties par LSM il n'y a pas de prise de courant prévue sur les boggies. La pose de lamelles n'est pas évidente car les ensembles de sabots de frein sont indémontables. J'ai donc décidé d'utiliser du fils téléphonique tortillé autour des axes d'essieux. Voir photo ci-dessous. Sur l'un des boggies il faut préalablement démonter la dynamo à droite. J'utilise des bouts de fils dénudés de 10 cm de long environ. Je démarre à 2 cm d'une extrémité posée sur l'axe de l'essieu puis je fait 4 tours autour de l'axe. Pour récupérer du jeu je défait légèrement la première spire en appuyant sur le petit bout de départ de façon à ce que les spires restantes coulissent bien sur l'axe de l'essieu. Ensuite je coupe le petit bout. Je mets en place les deux essieux équipés sur le boggie et soude les deux longues tiges positionnées l'une contre l'autre préalablement enduite d'eau à souder. Cela fait je coupe les bouts qui dépassent et soude un fil d'alimentation (long à droite et court à gauche par rapport à la photo ci-dessus). Je perce un trou dans le boggie pour faire traverser le fil. Au remontage du boggie je fais passer le fil dans un des trous préalablement agrandi déjà prévu pour le passage des lamelles des nouveaux modèles. Au final une petite goutte d'huile sur les spires limitera l'usure de celles-ci. Contrairement à ce que l'on pourrait croire cela ne nuit pas à la conduite du courant, bien au contraire!

Travail terminé.

AO - Voitures CIWL Pullman Côte d'Azur de LSM (juin 2018)

Grâce aux les barrettes vendues par electron-discount avec alimentation intégrée que l'on peut couper diode par diode il est possible d'éclairer les magnifiques voitures Pullman côte d'Azur sorties après le Mistral et équipées maintenant de faux-plafonds en gardant ceux-ci.

Attention pour démonter le toit de ces voitures il faut préalablement désolidariser les suspentes des soufflets (comme indiqué dans la notice!) de ces derniers et retirer les rambardes métalliques fixées au droit du toit à chaque extrémité. Ces opérations délicates se font au moyen d'une petite pince à bouts plats genre pince à timbres. Cela fait le toit se déclipse en partant des portes d'accès.

Pour l'alimentation comme il est difficile d'installer des lamelles de prise de courant , j'ai enroulé du câble téléphonique autour des axes des essieux. Voir plus haut chapitre AN. Cette solution si bien appliquée ne freine pas les voitures!

 

Pour installer la barrette d'éclairage j'ai coupé celle-ci en plusieurs morceaux de façon à équiper chaque faux-plafond séparément. Voir photos ci-dessous. En perçant des trous dans les faux-plafonds pour y incruster les diodes des morceaux de réglette. Je commence à percer les trous avec un petit forêt. J'agrandis les trous avec des forêts de plus en plus grand pour finir avec une petite lime, ce qui permet d'ajuster les trous pour positionner correctement les diodes. Les diodes sont centrées sauf la première à gauche à cause du module d'alimentation incorporé à la réglette à son extrémité. Les morceaux de réglette sont raccordés avec des fils comme sur la photo ci-dessous.

Le condensateur de 1000µF est glissé à l'extrémité de la voiture côté alimentation de la réglette.

Voiture terminée

Dito pour voiture avec cuisine. Perçage faux-plafond et découpe réglette d'éclairage

AP - Voitures I10 de la SNCB de LSM (septembre 2018)

Grâce aux barrettes vendues par electron-discount avec alimentation intégrée que l'on peut couper diode par diode il est possible d'éclairer les voitures I10 de la SNCB équipées de faux-plafonds liés à la caisse. En effet les petits carrés du faux-plafond prévus pour transmettre la lumière dans le wagon ont pratiquement l'intervalle des diodes sur lces barrettes. Pour installer la barrette il convient de couper la barrette en trois morceaux de 3 diodes avec alim + 4 diodes + 2 diodes. Il faut raccourcir les extrémités des morceaux pour éviter un chevauchement et relier à nouveaux les morceaux avec de petits bouts de fils. voir photo ci-dessous. Le toit des voitures fixé comme d'habitude chez LSM se retire en écartant celui-ci de la caisse en débutant au dessus des portes d'accès.

Ensuite il faut, après avoir arasé au cutter toutes les protubérances qui dépasse au dessus de la caisse, agrandir au cutter les trous carrés pour que les diodes des morceaux de barrette puissent rentrer dedans. Attention à ne pas toucher se faisant les pièces qui descendent de la caisse vers l'extrémité des boggies qui sont très fragiles! Pour charcuter le dessus de la caisse je conseille de ne pas démonter le châssis et les boggies avant. Pour encastrer le pont de diodes et le régulateur de la barrette il faut faire un trou rectangulaire dans le faux plafond avec un disque abrasif monté sur mini-perceuse - voir photos 2 et 3 ci-dessous. Sur la photo 1 j'ai fait 2 trous avec un foret monté sur drille à main. C'est beaucoup plus long à faire! Attention à installer l'alimentation de la barrette du même côté que le condensateur de 1000µF comme sur la photo 2 ou 3 ci-dessous. Du côté où il n'y a pas d'armoire en face des toilettes! Pour rentrer le condensateur il faut préalablement agrandir le trou du faux plafond au dessus avec une fraise abrasive cylindrique montée sur mini-perceuse. Voir photo 1 ci-dessous à droite.

Si vous ne souhaitez pas installer de personnages dans les voitures il est inutile de démonter la caisse du châssis.

Les lamelles de prise de courant sont fournies par LSM: 2 par boggie ce qui permet de prendre le courant par toutes les roues. Après avoir rabattu la languette centrale au dessus du boggie il suffit de souder un fil dessus. Il faut percer ensuite un trou dans le châssis que l'on fera passer dans le couloir devant les toilettes.

Voiture terminée

AQ - Voitures I11 de LSM (septembre 2018)

Comme les voitures I10 ci-dessus, mes voitures I11 proviennent du coffret Vauban de Models World. J'ai utilisé pour les éclairer barrettes vendues par electron-discount avec alimentation intégrée. Une seule précaution pour les installer: pour démonter la caisse il faut d'abord retirer les marchepieds sous les portes d'accès en tirant dessus! Pour le condensateur j'ai utilisé deux petits condensateurs de 220µF montés en parallèle faute de place aux extrémités des voitures pour ne pas charcuter les cloisons.

AR - Voitures Bacalan de REE (septembre 2018) EN PREPARATION

Reçues mes Bacalans PLM + SNCF cette semaine. J'ai commencé l'installation de l'éclairage sur les 3 PLM.

Je ne comprend pas pourquoi REE a mis des picots de blocage des languettes d'éclairage sur les boggies à une distance avec un intervalle plus court que les languettes "standards" du commerce. Au moins s'ils fournissaient les languettes qui conviennent avec les voitures, mais ce serait trop facile! (comme sur les postales). Résultat il faut percer un trou dans les languettes du commerce (version longue) ce qui se fait en marquant le trou avec la pointe d'un compas avant de percer avec une drille à main. Sinon le forêt dérape...

Pour passer les fils à travers le châssis après démontage de la caisse il y a un e astuce, il faut rentrer le fils par dessous le châssis dans le grand trou de celui-ci sous les boggies en visant en direction de l’extrémité de la voiture. Le fils ressort alors dans les toilettes et il suffit de l’attraper avec une pince. Bien vu REE mais une mention sur la mode d'emploi eut été la bien venue!

Pour ôter la caisse, autre astuce, tirer les tampons vers l'extérieur sans les retirer. Comme cela ils ne bloqueront pas le retrait du châssis qui comporte le ressort de rappel en corde à piano. Même précaution pour le remontage. Là il faut remettre en place la corde à piano après remontage avec une pince fine. Là encore le mode d'emploi reste muet!

Il est dommage que les rideaux soient tous positionnés de la même façon sur les trois voitures. De ce point de vue là LSM est plus malin...

Les vitrages sont très fins: bravo REE.

Autre remarque pourquoi mettre un faux-plafond dans ces voitures si les porte-bagages sont oubliés? Je trouve cela quelque peu ridicule.

Pas de problème pour caser du ruban à leds ou une languette d'éclairage à leds (j'en ai trouvés qui incluent l'alim pour moins de 5 eur pièce et qui s’éclairent à partir de 5V ) entre le faux-plafond et la toiture de la caisse.

 

Page précédente Page suivante

 

MAJ septembre 2018